Dessiner les contours

Comme pour un portrait…

Prendre une feuille et un crayon
Générer des idées
Commencer à tracer des traits fins
Puis appuyer plus fort sur les lignes
Avec le crayon gris
Esquisse du futur croquis
Trouver une gomme aussi
Pour effacer un bout de rature
Et redessiner plus précisément
Ce qui est recherché
Mais que cherche-t-on?
À croquer un bout de vie
Et saisir,
Par ces contours aux traits affirmés
Une belle voie tracée
Sans trop de pointillés
Qu’on ait assez de mine à notre crayon
Assez de feuilles dans notre bloc de dessin
Afin que cette route s’étire loin vers l’horizon
Puis sur ce chemin y placer deux personnes
Amoureuses… main dans la main
Marchant vers leur destin
Mais dans le dessin
Nul ne sait s’il restera commun…

(Notre volonté est qu’il le soit…)

J’aimerais

J’aimerais t’emmener un jour
Dans le beau pays de l’amour
Un endroit magique réservé
Aux amoureux émerveillés

J’aimerais caresser ton corps
Toute les nuits lorsque tu dors
Dessiner des cœurs sur ta peau
Te couvrir de coquelicots

J’aimerais des baisers de toi
Tous les matins posés sur moi
Tes lèvres humides sur les miennes
Nos bouches qui aimantées deviennent

J’aimerais nos corps en fusion
Fous de désirs et de passion
Emplis d’envies inavouées
De plaisirs délicieux donnés

J’aimerais t’écrire des poèmes
Tous les jours, te dire je t’aime
Les chuchoter dans ton oreille
Pour un doux et joli réveil

Little star ⭐️

“Nous étions tous les deux à un tournant de nos vies, à la recherche d’une étoile qui pourrait réchauffer nos cœurs”

Son profil me plaît, sa présentation, ses toutes premières phrases reçues. Un élan me pousse vers lui en confiance. Des échanges numériques intenses commencent. Mes mains dansent sur le clavier. À peine un message parti, je vibre tellement en attendant sa réponse.

Tu parles d’étincelle, d’instant précis, de la seconde qui a marqué le début de notre histoire, ce “retour chariot”. J’y crois. Merci de t’être lancé, d’avoir créé le contact.

Et merci petite étoile, qui veille sur nous. Notre danse d’amour en harmonie est aidée par les accords divins et mélodieux que tu nous envoies. Cela aussi j’y crois…

Notre concerto en serendipité majeur s’écrit chaque jour. Des arpèges plein de fougue, de rythme et d’intensité suivis de nuances… des instants de douceur faits de petites notes légères.

Nous rédigeons la partition dans un mouvement à la cadence soutenue. Un air canon naît, empli de pulsations à l’unisson…

Retour chariot

Nous n’aurions jamais dû nous rencontrer. Sans l’aide du média numérique, nos chemins ne se seraient très certainement jamais croisés.

Nous étions chacun à un tournant de notre vie, à la recherche d’une étoile qui pourrait réchauffer nos cœurs.

Tu as fait un tour sur ce site de rencontre. J’en ai fait de même. Pourquoi avons nous choisi ce site et pas un autre ? Tu m’as dit depuis que tu avais pensé te désinscrire, les profils que tu croisais n’étant pas à ton goût. Quelle chance que tu sois restée quelques jours de plus.

Ton profil, je l’ai repéré très tôt. Mais je ne t’ai pas contactée tout de suite. Comme le proverbe qui dit qu’il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, j’ai attendu plusieurs jours avant d’appuyer sur la touche entrée de mon clavier d’ordinateur.

Aujourd’hui, je sais que ce moment très précis, ce retour chariot, a été l’étincelle qui a donné la vie à notre histoire, il y a deux années déjà.

Ton identifiant m’intriguait. Ta description me faisait rêver. Mon cœur battait très fort et puis je me suis lancé, je t’ai envoyé ce premier message. Aujourd’hui, je sais que ce moment très précis, ce retour chariot, a été l’étincelle qui a donné la vie à notre histoire, il y a deux années déjà.

Je n’ose même pas imaginer ces vingt-quatre derniers mois, si mon index n’avait pas pressé cette touche entrée ce jour-là…

Car ce petit moment fut le début d’une aventure incroyable, une aventure qui continue aujourd’hui et qui rythme nos vies d’un tempo soutenu.

La première note de notre concerto en serendipité majeure était jouée…