Des souvenirs avec toi

#àmettreenmusique…

Tu te souviens ?
Tous ces mots doux partagés
Toutes ces envies avouées
J’me souviens
Mon cœur qui bat bat bat

Tu te souviens ?
Nos nuits d’amour jusqu’au soleil levant
Nos corps humides et tremblants
J’me souviens
Ta peau douce sous mes doigts

Tu te souviens ?
Ces bouchées étoilées si exquises
Ces chandelles et leur parfum de vanille
J’me souviens
Ce désir pour toi infini

Chaque fois que l’on se voit baby
Chaque fois que l’on se parle baby
Chaque fois que l’on se touche baby
C’est une nouvelle étoile qui naît
Un moment gravé dans nos mémoires
J’veux des souvenirs avec toi
Plein de souvenirs avec toi
Mais j’veux pas, non j’veux pas
Que tu ne sois plus qu’un souvenir

Tu te souviens ?
Ces réveils câlins enlacés
Nos corps comme aimantés
J’me souviens
Ton visage ton sourire

Tu te souviens ?
Des notes sur un piano
Ton regard fixé sur mes doigts
J’me souviens
Moment intense pour nous

Tu te souviens ?
Un saxo devant Notre Dame
Un cadenas pour affirmer notre flamme
J’me souviens
Que j’y croyais à tout ça

Chaque fois que l’on se voit baby
Chaque fois que l’on se parle baby
Chaque fois que l’on se touche baby
C’est une nouvelle étoile qui naît
Un moment gravé dans nos mémoires
J’veux des souvenirs avec toi
Plein de souvenirs avec toi
Mais j’veux pas, non j’veux pas
Que tu ne sois plus qu’un souvenir

Tu te souviens ?
Quand on se disait je t’aime ?

Dessiner les contours

Comme pour un portrait…

Prendre une feuille et un crayon
Générer des idées
Commencer à tracer des traits fins
Puis appuyer plus fort sur les lignes
Avec le crayon gris
Esquisse du futur croquis
Trouver une gomme aussi
Pour effacer un bout de rature
Et redessiner plus précisément
Ce qui est recherché
Mais que cherche-t-on?
À croquer un bout de vie
Et saisir,
Par ces contours aux traits affirmés
Une belle voie tracée
Sans trop de pointillés
Qu’on ait assez de mine à notre crayon
Assez de feuilles dans notre bloc de dessin
Afin que cette route s’étire loin vers l’horizon
Puis sur ce chemin y placer deux personnes
Amoureuses… main dans la main
Marchant vers leur destin
Mais dans le dessin
Nul ne sait s’il restera commun…

(Notre volonté est qu’il le soit…)

A l’opéra…

Un long couloir devant mes pieds, j’avance.
J’arrive devant la porte qui s’ouvrira, bientôt.
Sachant la beauté de ce qui se présentera à moi, je me prépare et frappe.
Un être enchanteur vient m’accueillir.
J’entre doucement, souriant tendrement.
Des bras s’enlacent, des corps s’approchent, des langues se nouent, des yeux s’observent, des cœurs battent.

Little star ⭐️ (voir post en archive) est là tout près.
Quelques lignes empruntées à cet écrit passé méritent d’etre copiées ici, sous le thème ´À l’opera´ :
« Notre concerto en serendipité majeur s’écrit chaque jour. Des arpèges plein de fougue, de rythme et d’intensité suivis de nuances… des instants de douceur faits de petites notes légères. Nous rédigeons la partition dans un mouvement à la cadence soutenue. Un air canon naît, empli de pulsations à l’unisson… ».

Notre opéra est une composition unique au monde. Elle nous ressemble. Chaque répétition est différente tout en gardant un style personnalisé. Le rythme varie et la partition se complète petit à petit.

Nous l’avions laissée de côté quelques temps. Une pause pour encore mieux composer ? Parfois les notes restent bloquées, juste faussées ou contrecarrées. Mais dès lors que la volonté, la créativité, l’inspiration, les réponses correctes aux notes déjà écrites s’enchaînent, la symphonie est repartie sur une note délicieuse.

J’aime composer des opéras avec toi.
Tout en nous s’exprime, rendant la démarche sublime…

Love journey

Our love is our journey
No final destination
Our only aim should be
Desire, lust and passion

We’ll travel to every town
And make love in all the parks
From L.A to Manhattan
In daytime or when it’s dark

I want to taste your body
On top of a high mountain
On a white beach by the sea
Or lyin’ on an open plain

We would look up holding hands
Until darkness fills the sky
With millions of tiny stars
Visit them all we would try

Our love is our journey
No final destination
But does it matter really
As long as we are as one

Fantasy

Where did my mind take me last night?
Fantasies of you and I like a flash
Or was it only you and I?

A kind of minty scent
Dimmed lights and soft material
Black lingerie covering your skin

We are not alone
Strangers’ eyes peering at us
I can see you kiss some lips – not mine

The taste of fruity chapstick – not yours
Shared desires for forbidden pleasures
The subtle aspiration for freedom

The dream is so vivid
My mind can’t have made it all up
Reality and imagination mingled

I woke up, startled
Memories and dreams all tangled up
Was this just a fantasy
Or the memory of a shared sensual experience?

Vouloir être toi et moi

Les yeux ouverts, aux brumes du petit matin
Effleurée au réveil, la conscience s’émerveille
Présence d’un vaste désir coquin
Les mains jouent sur le corps, comme pour y faire des dessins

Crescendo le jour s’impose
Amplifiant tons et clarté
Subtilement l’ouverture d’une rose
Perlée de gouttes de rosée

Souvenirs d’ivresses célestes
Rêve de deux âmes
Aux corps entremêlés
Dans la douceur et puis la peur,
Transportés d’appétit et de volupté

Mon corps se tend
Stimulé d’images charnelles
Le plaisir qui s’étend
Submergé de sensations sensuelles…

Un garçon une fille
Le manque et l’envie
Le désir amplifiant
Les sentiments puissants
Souvent loin de lui
Le besoin devient ennui
Les cellules en émois
Vouloir être toi et moi.